MBTI : quelques différences entre INFP et INFJ

Avant propos :
Dans la théorie du MBTI inspirée des travaux du psychologue Carl Jung, les 16 types de personnalité peuvent tous développer les différentes fonctions cognitives. Cela dit, le type de personnalité est lié à des
préférences pour certaines manières d’agir et de penser. C’est à dire que ce sont des façons de faire « par défaut », qui semblent naturelles pour la personne. Comprendre cela peut permettre non seulement d’améliorer sa compréhension de soi-même mais aussi son acceptation des autres. Et donc des multiples nuances dans les manières de réfléchir et d’agir qui font la diversité humaine.

Observation :
Alors que les INFP sont de manière générale plutôt imaginatifs et spéculatifs, attachés à ce qui pourrait être, les INFJ sont plus ancrés dans la réalité, à ce qui est. Les INFJ préfèrent connaître le futur et participer à le construire, alors que les INFP préfèrent contribuer à l’imaginer et à ses changements.

Les INFJ utilisent en 1ere fonction la fonction cognitive Ni (Intuition introvertie). Celle-ci vise à prédire ce qui pourrait arriver dans le futur et à suivre une voie qui semble vraie.

Les INFP utilisent (en 2e fonction) la fonction cognitive Ne (Intuition extravertie). Celle-ci permet d’envisager différents scénarios à propos de ce qui pourrait arriver, préférant l’exploration et la compréhension de ces idées plus que leur réalisation.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s